Bourse en ligne avec Accrobourse
2.14 bourse_728x90_décembre

Guide de la bourse

fleche Analyse technique
fleche Analyse fondamentale
fleche Banques en ligne
fleche Krach boursiers
fleche Forex
fleche Trackers
fleche OPCVM
fleche Indices boursiers
fleche Futures
fleche Warrants
fleche SRD
fleche Fiscalité
fleche CFD

La valeur de la semaine par François TINDILLERE

François TINDILLERE, titulaire d'un troisième cycle en gestion de patrimoine et spécialiste en valeurs boursières vous conseille chaque semaine une valeur à l'achat sur la base d'une analyse fondamentale. en savoir plus..

Guide du day trader

fleche Techniques de day trading
fleche Points pivots
fleche Vagues d’elliott
fleche Fiscalité du trader actif

Liste des courtiers

fleche Fortuneo
fleche Boursorama
fleche Binck
fleche Bourse Direct
fleche Cortal Consors

 


Courtiers en ligne

fleche Définition
fleche les courtiers en ligne
fleche Brochures bourse

Conseils boursiers

fleche Valeur de la semaine
fleche Analyse technique hebdo
fleche Palmarès boursiers

Placements

fleche Super livret
fleche Assurance vie
fleche PEA et compte titres

Bourse en direct

fleche CAC 40
fleche Dow Jones
fleche Actualités Boursières

Trackers

Lancés sur la Bourse de Paris en 2001, les trackers, également appelés fonds indiciels cotés, sont apparus aux Etats-Unis en 1993.
Ils ont immédiatement connus un succès important, représentant aujourd’hui plus de 50 % des transactions enregistrées quotidiennement sur l’American Stock Exchange.

Les trackers permettent d’investir simultanément sur plusieurs valeurs mobilières et reproduisent les performances d’un autre produit financier, le sous-jacent.
Il est possible de distinguer quatre catégories différentes de trackers en fonction des supports sur lesquels ils s’appuient : les trackers sur indices de marché, c’est-à-dire reposant sur des actions ou des obligations, les trackers sur indices de matières premières, portant sur des secteurs divers tels que l’agriculture, l’énergie, les métaux précieux ou encore les métaux de base, les trackers sur indices de stratégie, qui permettent d’investir sur des produits répondant à des critères de performance précis, et enfin les trackers actifs, qui développent des techniques visant à optimiser les placements, en offrant une protection du capital ou encore un effet de levier permettant ainsi de limiter les risques voire d’augmenter les bénéfices.

La valeur des trackers est actualisée toutes les quinze secondes, ceux-ci peuvent être négociés à tout moment, et même plusieurs fois par jour, du lundi au vendredi, entre 9 heures et 17 heures 30, horaires de cotation de la Bourse de Paris.

Ce type de placements présente plusieurs avantages ; ils sont, tout d’abord, aussi faciles d’accès que les autres produits et leur évolution peut être suivie aisément puisqu’elle reflète celle de leur sous-jacent. Par exemple, étant donné que le tracker CAC 40 Master Unit repose sur l’ensemble des valeurs du CAC 40, il suffit donc de suivre le cours de ce dernier indice pour connaître celui de son produit dérivé.

La gestion des trackers est également moins coûteuse que celle de l’ensemble des autres portefeuilles, son tarif étant, de manière générale, compris entre 0,1 % et 0,6 % du montant des opérations, en plus des frais de courtage.
L’autre intérêt des trackers réside dans le fait qu’il est possible de les investir dans le cadre d’un PEA, permettant ainsi de cumuler les avantages fiscaux. Certains d’entre eux sont également éligibles au SRD, qui offre la possibilité de reporter, à la fin du mois, le règlement de la transaction de certaines valeurs remplissant toutefois des critères bien précis.

Les trackers bénéficient également d’une fiscalité préférentielle ; les dividendes perçus ne sont assujettis à l’impôt sur le revenu qu’après un abattement fiscal de 40 %, assorti d’un second abattement de 1 525 € pour un célibataire et 3 050 euros pour un couple marié ou pacsé accordé une fois par an, l’investisseur pouvant choisir, s’il le souhaite, d’opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire.

Les plus-values sont, pour leur part, exonérées de tout impôt tant que le montant total des cessions de l’année, établi à 25 830 € pour 2010, n’a pas été dépassé ; en revanche, au-delà de cette limite, la taxation s’élève à 18 %. Quelle que soit la configuration des investissements, les trackers restent soumis aux prélèvements sociaux dont le taux est fixé à 12,1 %.

Très appréciés des investisseurs, les trackers présentent, en effet, de nombreux intérêts ; bénéficiant d’une gestion relativement souple ainsi que d’une fiscalité tout à fait avantageuse, ils permettent, par ailleurs, une grande diversification dans les placements, limitant ainsi les risques et contribuant encore davantage à les rendre particulièrement attractifs.

Courtiers en ligne:commandez les brochures

Bourse: le point sur les marchés par Gilles CAYE

Gilles CAYE, diplômé de l’ESSCA et de l’Université de Dublin, a été banquier pendant 11 ans au CIC.
Il est également écrivain et auteur de l’ouvrage «  j’apprends la bourse à ma  mère ».
Chaque semaine, il reviendra pour nous sur les évenements boursiers de la semaine écoulée et sur les perspectives de la semaine boursière à venir. en savoir plus..

Sites Comparagroup

fleche Comparavie
fleche Comparabourse
fleche Comparalivrets
fleche Comparabanques
fleche Comparaforex
fleche Comparaplacements

Site édité par Comparagroup.2010 Copyright.