Bourse en ligne avec Accrobourse
2.14 bourse_728x90_décembre

Guide de la bourse

fleche Analyse technique
fleche Analyse fondamentale
fleche Banques en ligne
fleche Krach boursiers
fleche Forex
fleche Trackers
fleche OPCVM
fleche Indices boursiers
fleche Futures
fleche Warrants
fleche SRD
fleche Fiscalité
fleche CFD

La valeur de la semaine par François TINDILLERE

François TINDILLERE, titulaire d'un troisième cycle en gestion de patrimoine et spécialiste en valeurs boursières vous conseille chaque semaine une valeur à l'achat sur la base d'une analyse fondamentale. en savoir plus..

Guide du day trader

fleche Techniques de day trading
fleche Points pivots
fleche Vagues d’elliott
fleche Fiscalité du trader actif

Liste des courtiers

fleche Fortuneo
fleche Boursorama
fleche Binck
fleche Bourse Direct
fleche Cortal Consors

Bourse: le point sur les marchés par Gilles CAYE

Gilles CAYE, diplômé de l’ESSCA et de l’Université de Dublin, a été banquier pendant 11 ans au CIC.
Il est également écrivain et auteur de l’ouvrage «  j’apprends la bourse à ma  mère ».
Chaque semaine, il reviendra pour nous sur les évenements boursiers de la semaine écoulée et sur les perspectives de la semaine boursière à venir. en savoir plus..

Sites Comparagroup

fleche Comparavie
fleche Comparabourse
fleche Comparalivrets
fleche Comparabanques
fleche Comparaforex
fleche Comparaplacements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Courtiers en ligne

fleche Définition
fleche les courtiers en ligne
fleche Brochures bourse

Conseils boursiers

fleche Valeur de la semaine
fleche Analyse technique hebdo
fleche Palmarès boursiers

Placements

fleche Super livret
fleche Assurance vie
fleche PEA et compte titres

Bourse en direct

fleche CAC 40
fleche Dow Jones
fleche Actualités Boursières

28/06/2010 - La tendance redevient incertaine à la bourse de Paris

Le CAC 40 retombe sur 3500 points à l'issue d'une semaine où la bourse de Paris a perdu 4,54 %. L'assouplissement de la politique de changes de la Chine a permis poursuivre la progression des marchés actions mais les publications macro-économiques décevantes, particulièrement au sujet de l'immobilier américain, ont rapidement inversé la tendance dans un marché où les aspects graphiques restent prédominants invitant pour cette nouvelle semaine à rester centré sur une analyse technique détaillé du CAC 40.

- La Chine a impulsé en tout début de semaine un mouvement de hausse suite à l'annonce de la fin de l'indexation figée du yuan au dollar en place depuis juillet 2008. La parité va être ajustée dorénavant 'pas à pas' autour de la révision d'un cours pivot décidée par les autorités chinoises jour après jour et autour duquel les cours peuvent évoluer dans une bande de fluctuations de 0,50% de part et d'autre.

- En Europe, malgré la progression en juin de l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne de 101,5 à 101,8, les anticipations à 6 mois (en jaune ci-dessous) sont retombées à 102,4 sous les attentes et quasiment à leur niveau de mars dernier marquant un possible infléchissement à venir plus prononcé de l'indicateur.



- Aux USA, les ventes de logements neufs se sont effondrées en mai de 32,7 % à 300 000 unités contre 446 000 le mois précédent et très largement sous le consensus qui se situait à 430 000. Enfin, la croissance du PIB au titre du 1er trimestre 2010 est ressorti en baisse à 2,7 % contre 3 % lors de la seconde évaluation et 3,2 % lors de l'estimation préliminaire.

 

Sur le plan graphique, les cours ont approché la cible désignée, c'est à dire la moyenne mobile à 200 jours (noir) mais sans l'atteindre totalement. L'invalidation de la poursuite haussière sur 3640 s'est également activée avec un comblement comme attendu en pareil cas du gap hebdomadaire ouvert la semaine passée entre 3570,39 et 3581,97 points.

Le CAC 40 retrouve donc le trading-range ou couloir de transactions entre 3300 et 3600 points, situation qui n'autorise guère que des prises de positions de très court terme dans un environnement incertain. Le ré-amorçage de la poursuite haussière reste conditionné par le franchissement de 3576 points.
A la baisse, l'attention se portera sur 3450 points où les acheteurs sont susceptibles de se manifester avec des indicateurs (sous la courbe) évoluant toujours dans le cadre d'une tendance haussière.
La situation redeviendrait plus difficile sous ce seuil avec un retour probable sur 3300 points.

            → Les principaux rendez vous à suivre cette semaine concernent la publication du sentiment économique en zone euro mardi à 11H et aux USA, l'indice ISM d'activité manufacturière le 1er juillet à 16H00 attendu à 59 après 59,7 en mai ainsi que le chiffre officiel des destructions d'emplois pour juin à 14H30 attendu à – 100 000 après 431 000 en mai (41 000 seulement hors emplois du gouvernement liés au recensement notamment)

N-B :  La banque centrale américaine, la Fed, a fait évolué son diagnostic mercredi dernier concernant la situation économique US « dont le rythme de rétablissement est susceptible d'être modéré pour un certain temps »  en l'assortissant d'un commentaire sur « les conditions financières qui supportent moins la croissance économique, en raison des développements à l'étranger » (En Europe et en zone euro particulièrement)

Un rapport de Deutsche Bank publié le même jour et qui portait justement sur l'indice MPF FCI (Monetary Policy Forum Financial Conditions Index) qui évalue depuis 1970 les conditions financières aux USA, c'est à dire les facilités à trouver des financements pour les agents économiques, est retombé en effet à son plus bas niveau depuis le 4ème trimestre 2008, c'est à dire depuis la faillite de Lehman Brothers.

Gilles Caye

Site édité par Comparagroup.2010 Copyright.