Bourse en ligne avec Accrobourse
2.14 bourse_728x90_décembre

Guide de la bourse

fleche Analyse technique
fleche Analyse fondamentale
fleche Banques en ligne
fleche Krach boursiers
fleche Forex
fleche Trackers
fleche OPCVM
fleche Indices boursiers
fleche Futures
fleche Warrants
fleche SRD
fleche Fiscalité
fleche CFD

La valeur de la semaine par François TINDILLERE

François TINDILLERE, titulaire d'un troisième cycle en gestion de patrimoine et spécialiste en valeurs boursières vous conseille chaque semaine une valeur à l'achat sur la base d'une analyse fondamentale. en savoir plus..

Guide du day trader

fleche Techniques de day trading
fleche Points pivots
fleche Vagues d’elliott
fleche Fiscalité du trader actif

Liste des courtiers

fleche Fortuneo
fleche Boursorama
fleche Binck
fleche Bourse Direct
fleche Cortal Consors

Bourse: le point sur les marchés par Gilles CAYE

Gilles CAYE, diplômé de l’ESSCA et de l’Université de Dublin, a été banquier pendant 11 ans au CIC.
Il est également écrivain et auteur de l’ouvrage «  j’apprends la bourse à ma  mère ».
Chaque semaine, il reviendra pour nous sur les évenements boursiers de la semaine écoulée et sur les perspectives de la semaine boursière à venir. en savoir plus..

Sites Comparagroup

fleche Comparavie
fleche Comparabourse
fleche Comparalivrets
fleche Comparabanques
fleche Comparaforex
fleche Comparaplacements

Courtiers en ligne

fleche Définition
fleche les courtiers en ligne
fleche Brochures bourse

Conseils boursiers

fleche Valeur de la semaine
fleche Analyse technique hebdo
fleche Palmarès boursiers

Placements

fleche Super livret
fleche Assurance vie
fleche PEA et compte titres

Bourse en direct

fleche CAC 40
fleche Dow Jones
fleche Actualités Boursières

25/10/2010 - CAC40 – DAX30 – DOW JONES : revue graphique générale

Le CAC 40 continue sa progression avec un nouveau gain hebdomadaire de 1,08 % à 3868,54 points. Les publications macro-économiques apparaissent en demi-teinte toujours contrebalancées par les anticipations concernant le soutien à suivre de la Fed mais les parutions de résultats pour le 3ème trimestre ressortent de manière solide avec 80 % de résultats supérieurs aux attentes pour les sociétés américaines appartenant au S&P500 ayant déjà publié jusqu'ici, soit environ 25% d'entre elles. La saison est également bien orientée en France où 83 % des sociétés cotées au SRD dépassent également les attentes sur la soixantaine de sociétés ayant déjà fait part de leurs états comptables.

→ Compte tenu de l'importance des niveaux graphiques atteints, nous procédons cette semaine à un point de marché un peu particulier centré exclusivement sur l'analyse graphique des bourses de Paris, de Francfort et de NY.

On retiendra néanmoins la surprise de l'annonce mardi dernier du relèvement de 0,25 % des taux d'intérêts par la banque centrale chinoise en réponse au retour de l'inflation en Chine et surtout pour contrer la spéculation notamment dans le domaine immobilier. Sur le plan extérieur, cette décision porte le risque de voir les achats chinois de matières premières être freinés engageant une vague de prise de bénéfices sur de nombreuses matières premières et spécialement sur les métaux précieux.

CAC 40

Le scénario central suivi depuis quelques semaines se prolonge donc à la hausse dans le cadre d'une configuration en drapeaux qui a encore trouvé cette semaine une nouvelle expression avec la réalisation d'un 3ème drapeau consolidant la dernière jambe haussière.

L'objectif théorique potentiel du drapeau central se situe en direction des plus hauts du mois d'avril par report de la taille du mât (violet) Néanmoins, sur un plan pratique, les vendeurs restent présents sur une dernière zone de résistance où les cours ont clôturé vendredi soir.


Si la qualité de la hausse n'appelle pas de commentaire particulier, l'analyse graphique du CAC40 en données hebdomadaires ci-dessous (1 chandelier = 1 semaine de cotations) montre toute l'importance de ces niveaux.

Il s'agit pour les acheteurs ni plus ni moins d'effacer, entre autres, les 2 chutes hebdomadaires de ces dernières années, c'est à dire la rechute de ce printemps et la chute en plein cœur de la crise financières fin 2008.

La clôture hebdomadaire est donc à suivre particulièrement cette semaine (comme la clôture mensuelle étudiée la semaine passée) en raison d'un rapport acheteurs/vendeurs susceptible de basculer dans cette zone, c'est à dire entre 3870 et 3920, seuil au-delà duquel une aspiration à la hausse n'est pas à exclure sous le coup du rachat des ventes à découvert à court et moyen terme en direction de 4088-4100..

DAX30 (en données mensuelles) :

La semaine à venir va également apporter une information importante à la bourse de Francfort où le DAX est sur le point de pouvoir briser à la hausse une résistance majeure et établir une clôture mensuelle au plus haut depuis le traumatisme Lehman Brothers, lourd de conséquences.


→ Dow Jones (en données mensuelles) :

A Wall Street, l'indice phare américain apparaît un peu plus faible que son confrère allemand mais avec une clôture mensuelle à suivre également de près. Une clôture à 11250-11350 serait un premier signe de force en direction de 11800-11900.


En résumé, ces graphes parlent d'eux-mêmes avec une ouverture haussière ou une rechute qui pourrait se dessiner sur les grands indices actions dans les 10 à 15 prochaines séances coincées entre le G-20 des ministres des finances de ce week-end et celui à venir des chefs d'État le 11 novembre sans oublier entre-temps la réunion de la Fed le 3 novembre et la veille, les élections de mi-mandat aux USA avec le renouvellement d'une partie du Sénat et de la Chambre des Représentants.

La configuration plaide donc une nouvelle fois en faveur de positions à court voire très court terme dans l'attente de signaux francs à plus long terme susceptibles de pouvoir se préciser prochainement sur l'ensemble de ces niveaux.

Le marché attend en priorité cette semaine, aux côtés des résultats des sociétés, l'estimation préliminaire du PIB US pour le 3ème trimestre anticipé en moyenne suivant les différentes consensus des économistes entre 2 et 2,2 % après 1,7 % au second.

Gilles Caye

Site édité par Comparagroup.2010 Copyright.