Bourse en ligne avec Accrobourse

Guide de la bourse

fleche Analyse technique
fleche Analyse fondamentale
fleche Banques en ligne
fleche Krach boursiers
fleche Forex
fleche Trackers
fleche OPCVM
fleche Indices boursiers
fleche Futures
fleche Warrants
fleche SRD
fleche Fiscalité
fleche CFD

La valeur de la semaine par François TINDILLERE

François TINDILLERE, titulaire d'un troisième cycle en gestion de patrimoine et spécialiste en valeurs boursières vous conseille chaque semaine une valeur à l'achat sur la base d'une analyse fondamentale. en savoir plus..

Guide du day trader

fleche Techniques de day trading
fleche Points pivots
fleche Vagues d’elliott
fleche Fiscalité du trader actif

Liste des courtiers

fleche Fortuneo
fleche Boursorama
fleche Binck
fleche Bourse Direct
fleche Cortal Consors

Bourse: le point sur les marchés par Gilles CAYE

Gilles CAYE, diplômé de l’ESSCA et de l’Université de Dublin, a été banquier pendant 11 ans au CIC.
Il est également écrivain et auteur de l’ouvrage «  j’apprends la bourse à ma  mère ».
Chaque semaine, il reviendra pour nous sur les évenements boursiers de la semaine écoulée et sur les perspectives de la semaine boursière à venir. en savoir plus..

Sites Comparagroup

fleche Comparavie
fleche Comparabourse
fleche Comparalivrets
fleche Comparabanques
fleche Comparaforex
fleche Comparaplacements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Courtiers en ligne

fleche Définition
fleche les courtiers en ligne
fleche Brochures bourse

Conseils boursiers

fleche Valeur de la semaine
fleche Analyse technique hebdo
fleche Palmarès boursiers

Placements

fleche Super livret
fleche Assurance vie
fleche PEA et compte titres

Bourse en direct

fleche CAC 40
fleche Dow Jones
fleche Actualités Boursières

19/04/2010 - CAC40 : la tendance demeure haussière mais les risques se multiplient

Le CAC 40 a reperdu 1,58 % la semaine dernière en raison d'une chute en toute fin de séance vendredi avec une clôture sous les 4 000 points. Les accusations du gendarme de la bourse américaine sur des omissions de Goldman Sachs lors de la vente de produits financiers et la baisse inattendue de la confiance du consommateur américain ont ainsi douché les marchés financiers qui avaient reçu des informations plutôt satisfaisantes jusqu'ici notamment concernant la consommation et les résultats de sociétés. La tendance reste haussière mais le nombre de menaces augmentent.

Indicateurs contradictoires concernant la consommation - Les ventes au détail aux USA ont progressé de 1,6 % sur un mois en mars au-delà des attentes, soit la plus forte hausse depuis novembre dernier, grâce au dynamisme du marché automobile qui réalise près des 2/3 de cette progression.

En revanche, le sentiment du consommateur selon l'Université du Michigan / Reuters
attendu à 75 pour ce mois d'avril après 73,6 en mars est ressorti en baisse significative à 69,5. Si les conditions actuelles sont jugées en légère réduction de 1,7 points par les ménages, leurs anticipations chutent de 5,6 points à 62,3.

Premiers résultats encourageants – La saison des publications de résultats trimestriels de sociétés au titre du 1er trimestre a débuté comme chaque trimestre avec les résultats d'Alcoa, le n°1 mondial de l'aluminium qui sont ressortis globalement en ligne avec les attentes, mais toujours en perte.
La banque J.P Morgan a publié un résultat en croissance de 50% à 3,3 milliards de dollars et Bank of America a dépassé à plus de 3 fois les anticipations des analystes avec un bénéfice net par action (bnpa) de 0,28$.
Le secteur technologique a été porté par les bons résultats d'Intelqui a pratiquement multiplié par 4 son résultat net alors que Google a enregistré une progression de 15 % du chiffre d'affaire au 1er trimestre lié à la publicité en ligne en comparaison du 1er trimestre 2009.

L'enquête de la SEC, le gendarme de Wall Street, sur la vente par Goldman Sachs de produits financiers adossés à des crédits hypothécaires résidentiels au début de la crise alors que le marché immobilier commençait à se dégrader et alors qu'elle avait connaissance qu'un important hedge fund ouvrait des positions à la baisse sur ce type de produit sans qu'elle en informe les acheteurs, a fait plonger de 3,46 % l'indice des valeurs bancaires US le 16 avril selon courbe ci-dessous.



Le marché aborde cette semaine avec un regard particulièrement tourné sur cette banques d'affaires puisque mardi 20 avril, Goldman Sachs publiera ses résultats.

Dès ce lundi, le marché attend également les résultats trimestriels d'IBM pour le secteur technologique avant de très nombreuses publications de chiffres d'affaires pour les sociétés françaises comme Peugeot ou Schneider mercredi.

Concernant le CAC 40, l'indice aborde la semaine légèrement sous sa moyenne mobile à court terme  avec un retour sur le 1er support du canal ascendant (pointillés fins en bleu)


→ L'objectif évoqué précédemment à 4088-4100 a été atteint formant désormais une résistance (rose) qui coiffe les cours et bloque le passage en direction de 4 200. Le trend reste haussier mais les décrochages répétés depuis les 2 dernières séances de mars et surtout la présence d'une zone où se croisent d'importants supports entre la clôture de vendredi et 3900 points doivent inciter à la vigilance sur un éventuel enfoncement de ces niveaux, lieu où un décrochage plus violent pourrait s'alimenter d'acheteurs coupant leurs positions.

* Par ailleurs, l'épée de Damoclès de la Grèce, titre du point de marché de la semaine dernière, plane toujours au-dessus de la tête des opérateurs alors que la semaine débutera avec l'arrivée lundi d'une délégation du FMI pour boucler les modalités précises d'activation du plan d'assistance au sein duquel est prévu un prêt de 30 milliards € par an sur 3 ans de la part des 16 pays membres de la zone euro et de 15 milliards de la part du FMI.

Comme signalé la semaine passée, l'euro-dollar a réussi à matérialiser un double creux sur son support ascendant historique en place depuis 10 ans (bleu) et s'extirpe de son canal baissier.


Les cours ont opéré un simple pull-back contre la résistance devenu support, un seuil à surveiller cette semaine. En cas de rupture à la baisse le scénario d'un retour sur 1,38 $ serait invalidé.

Sur le plan statistique, sont à surveiller également ce lundi l'indice des indicateurs avancés US pour mars attendu à + 1% après 0,1% en février. Les ventes dans l'immobilier ancien et neuf sont au programme les 22 et 23, date à laquelle les commandes de biens durables sont également attendues en hausse de 0,7 % pour mars.

En Europe, outre la situation grecque toujours non décantée, sont à suivre mardi l'indice ZEW du moral des investisseurs allemands et vendredi à 10H00, l'indice IFO du climat des affaires de la 1ère économie européenne.

 

Gilles Caye

 

Site édité par Comparagroup.2010 Copyright.