Bourse en ligne avec Accrobourse
2.14 bourse_728x90_décembre

Guide de la bourse

fleche Analyse technique
fleche Analyse fondamentale
fleche Banques en ligne
fleche Krach boursiers
fleche Forex
fleche Trackers
fleche OPCVM
fleche Indices boursiers
fleche Futures
fleche Warrants
fleche SRD
fleche Fiscalité
fleche CFD

La valeur de la semaine par François TINDILLERE

François TINDILLERE, titulaire d'un troisième cycle en gestion de patrimoine et spécialiste en valeurs boursières vous conseille chaque semaine une valeur à l'achat sur la base d'une analyse fondamentale. en savoir plus..

Guide du day trader

fleche Techniques de day trading
fleche Points pivots
fleche Vagues d’elliott
fleche Fiscalité du trader actif

Liste des courtiers

fleche Fortuneo
fleche Boursorama
fleche Binck
fleche Bourse Direct
fleche Cortal Consors

Bourse: le point sur les marchés par Gilles CAYE

Gilles CAYE, diplômé de l’ESSCA et de l’Université de Dublin, a été banquier pendant 11 ans au CIC.
Il est également écrivain et auteur de l’ouvrage «  j’apprends la bourse à ma  mère ».
Chaque semaine, il reviendra pour nous sur les évenements boursiers de la semaine écoulée et sur les perspectives de la semaine boursière à venir. en savoir plus..

Sites Comparagroup

fleche Comparavie
fleche Comparabourse
fleche Comparalivrets
fleche Comparabanques
fleche Comparaforex
fleche Comparaplacements

Courtiers en ligne

fleche Définition
fleche les courtiers en ligne
fleche Brochures bourse

Conseils boursiers

fleche Valeur de la semaine
fleche Analyse technique hebdo
fleche Palmarès boursiers

Placements

fleche Super livret
fleche Assurance vie
fleche PEA et compte titres

Bourse en direct

fleche CAC 40
fleche Dow Jones
fleche Actualités Boursières

11/10/2010 - Une semaine de choc entre données micro et macro-économiques

La bourse de Paris a regagné près de 2 % la semaine passée, le CAC 40 clôturant la semaine en hausse de 1,93 % à 3763,18 points à la faveur d'une publication meilleure que prévue dans le secteur des services américain.

Le ralentissement de la croissance mondiale se prolonge néanmoins selon les indicateurs avancés et les chiffres du chômage américain publiés en toute fin de semaine n'adressent pas de message particulièrement positif.

L'orientation des marchés reste néanmoins relativement bonne grâce à la spéculation sur les aides que la Fed pourrait annoncer concrètement prochainement comme elle l'a laissé entendre le 21 septembre dernier. Ce sera la dominante de la semaine qui s'annonce où les publications macro-économiques vont rivaliser avec les publications micro-économiques, c'est à dire les premiers résultats des sociétés cotées américaines pour le 3ème trimestre.

. Le secteur des services US tire son épingle du jeu mais c'est insuffisant pour la croissance mondiale – L'indice ISM des services aux USA a progressé contre toute attente à 53,2 après 51,5 en août. Ce chiffre se fonde sur une progression des nouvelles commandes à 54,9 et un retour de la composante de l'emploi en zone de croissance à 50,2, ce qui est plutôt satisfaisant.

En Europe, malgré une baisse à un plus bas de 6 mois à 54,1 après 55,9 en août, le secteur des services a également surpris favorablement par rapport aux 53,6 publiés en données préliminaires le 23 septembre.

Le rebond des marchés actions a été assez fort mardi lors de la parution de ces chiffres, mais sur le plan mondial, le secteur des services continue à ralentir à un plus bas de 8 mois à 52,3 après 52,5 en août. Tous secteurs confondus (All-Industry), la décélération est de 1,3 point à 52,6.

. Difficile lecture des chiffres de l'emploi américain – Les USA ont a nouveau détruit des emplois au mois de septembre à hauteur de 95 000 unités. Hors effet du recensement, le chiffre revient à – 18 000. Compte tenu de la suppression de 83 000 postes par les gouvernements des États et les administrations locales, le secteur privé a quant à lui au contraire créé 64 000 emplois, légèrement sous les attentes mais avec une révision favorable des créations à 93 000 en août.


Dans le détail, le rapport sur l'emploi n'est pas bon avec une rechute dans l'industrie qui perd 22 000 emplois et une explosion des personnes à mi-temps pour des raisons de baisse d'activité (600 000 entre août et septembre)

Le taux de chômage officiel reste stable à 9,6 % de la population active mais en intégrant toutes les catégories de chômeurs, la mesure large du taux de chômage selon le Département du Travail (Bls) grimpe de 16,7 à 17,1 % sur un mois.

Le CAC 40 reste confiné dans une large zone d'indécision comme depuis plusieurs semaines entre les tracés noirs en pointillés


Avec le rebond de mardi dernier, la configuration évolue légèrement vers une orientation un peu plus haussière par rapport au diamant qui avait pris forme un peu plus tôt.

En effet, la consolidation se réalise dans le cadre d'une formation graphique en drapeau baissier, signe d'indécision et fréquemment annonciateur de poursuite du mouvement antérieur. Les acheteurs restent littéralement collés contre la résistance de ce drapeau en attente d'un déclencheur.

Toute sortie haussière qui validerait cette figure de continuation et donc la poursuite de la hausse prend donc un peu le pas sur les résistances horizontales et sera le point prioritaire à suivre cette semaine.

(Cette configuration est similaire à celle qui s'était développée en réduction sur 4 à 5 séances début septembre et qui s'était soldée par une poursuite du mouvement)

Pour les tous derniers développements, l'indécision est toujours là, en témoigne encore le doji de jeudi (quasi absence de corps sur le chandelier avec une ouverture et une clôture sur le même niveau pratiquement au centre des extrêmes en séance), avec un léger biais haussier comme le dévoile le chandelier de vendredi via la formation d'un doji en croix (l'ouverture et la clôture se réalisent également au même niveau signe d'indécision mais plus proches du sommet atteint en séance)

→ En conséquence on privilégiera toujours les prises de positions à très court et court terme dans ce contexte comme les semaines passées dans l'attente d'un signal plus franc de l'analyse graphique.

Cette semaine verra la juxtaposition des publications économiques habituelles surtout centrées le 15 octobre avec le taux d'inflation, les ventes au détail, l'indice de la Fed de New York et le sentiment du consommateur (à14H30 et 15H55 pour le dernier) avec le début des parutions des résultats pour le 3ème trimestre (Intel mardi, la banque JP Morgan mercredi, Google jeudi et General Electric vendredi parmi les plus importants)

L'ambiance reste néanmoins dominée par les attentes concernant le soutien que pourrait apporter la Fed. A cet égard, les opérateurs observeront avec attention dès mardi à 20H00 le contenu du compte-rendu de la réunion du Comité de politique de la Fed du 21 septembre dernier pour discerner d'éventuelles précisions concernant l'inflexion de sa politique qu'elle a prise alors dans le sens d'un assouplissement. Presque au même moment à 18H00, J-C Trichet fera une allocution à New York qui sera également très suivie pour savoir si la BCE emboîte le pas de la Fed ou si elle reste au contraire orientée dans le sens d'une réduction progressive des aides et soutiens mis en place durant la crise comme elle l'a indiqué jusqu'ici sans toutefois présenter de calendrier de sortie précis.

Gilles Caye

Site édité par Comparagroup.2010 Copyright.