Bourse en ligne avec Accrobourse

Guide de la bourse

fleche Analyse technique
fleche Analyse fondamentale
fleche Banques en ligne
fleche Krach boursiers
fleche Forex
fleche Trackers
fleche OPCVM
fleche Indices boursiers
fleche Futures
fleche Warrants
fleche SRD
fleche Fiscalité
fleche CFD

La valeur de la semaine par François TINDILLERE

François TINDILLERE, titulaire d'un troisième cycle en gestion de patrimoine et spécialiste en valeurs boursières vous conseille chaque semaine une valeur à l'achat sur la base d'une analyse fondamentale. en savoir plus..

Guide du day trader

fleche Techniques de day trading
fleche Points pivots
fleche Vagues d’elliott
fleche Fiscalité du trader actif

Liste des courtiers

fleche Fortuneo
fleche Boursorama
fleche Binck
fleche Bourse Direct
fleche Cortal Consors

Bourse: le point sur les marchés par Gilles CAYE

Gilles CAYE, diplômé de l’ESSCA et de l’Université de Dublin, a été banquier pendant 11 ans au CIC.
Il est également écrivain et auteur de l’ouvrage «  j’apprends la bourse à ma  mère ».
Chaque semaine, il reviendra pour nous sur les évenements boursiers de la semaine écoulée et sur les perspectives de la semaine boursière à venir. en savoir plus..

Sites Comparagroup

fleche Comparavie
fleche Comparabourse
fleche Comparalivrets
fleche Comparabanques
fleche Comparaforex
fleche Comparaplacements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Courtiers en ligne

fleche Définition
fleche les courtiers en ligne
fleche Brochures bourse

Conseils boursiers

fleche Valeur de la semaine
fleche Analyse technique hebdo
fleche Palmarès boursiers

Placements

fleche Super livret
fleche Assurance vie
fleche PEA et compte titres

Bourse en direct

fleche CAC 40
fleche Dow Jones
fleche Actualités Boursières

01/03/2010 - CAC 40 : vers un mois de mars décisif ?

Après 2 semaines de rebond, la bourse de Paris a connu la semaine dernière un repli de 1,61 % limité in extremis par de bons indicateurs américains en toute fin de semaine. La configuration du CAC 40, qui n'a pas réussi à confirmer son retournement haussier à court terme, nécessite un nouvel examen au sortir d'un week-end où les questionnements sur la situation grecque ont refait surface.

. Europe – l'IFO cale – Dans une actualité dominée semaine dernière par les données économiques américaines et un répit tout relatif concernant la poussée de fièvre des taux grecs (courbe ci-dessous), l'information centrale pour le Continent concerne le 1er repli de l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne depuis mars 2009 à 95,2 en février après 95,8 en janvier et contre 96,1 attendu en moyenne par le consensus des économistes. La composante sur la perception de la situation actuelle reflue de 91,2 à 89,8 mais les anticipations progressent de 100,6 à 100,9, la rigueur de l'hiver ayant été un frein à l'activité a priori.



. USA – Chaud et froid sur les indicateurs – L'indice de confiance du consommateur selon le Conference Board a perdu 10 points à 46, nettement sous les attentes.
Sur le front de l'immobilier, le prix des maisons a baissé de 0,2 % sur un mois en décembre selon l'indice Case-Shiller. Les ventes dans le neuf ont chuté de 11,2 %, atteignant en janvier leur plus bas jamais observé depuis 1963, c'est à dire depuis le début du suivi statistique. Les stocks grimpent à 9,1 mois de ventes et le prix médian baisse de 5,6 % à 203 500 $.
Enfin, hors transport, les commandes de biens durables ont fléchi de 0,6 % en janvier , un premier recul depuis octobre qui entache la progression globale de 3 % sur le mois, en raison de la chute de 9,7 % des nouvelles commandes de machines.

Ce milieu de semaine difficile a néanmoins été contrebalancé vendredi par la révision en hausse du PIB pour le 4ème trimestre à 5,9 % contre 5,7 % anticipé et préalablement annoncé en 1ère estimation, au plus haut depuis plus de 6 ans. L'indice d'activité de la région de Chicago (PMI) est ressorti par ailleurs en progression au-dessus des attentes à 62,6 après 61,5 en janvier à un plus haut de 5 ans.
Enfin, l'indice de confiance du consommateur selon l'Université du Michigan est resté stable à 73,6 après 73,7 antérieurement, en meilleure tenue donc que celui délivré en début de semaine.
Néanmoins, toujours en matière d'immobilier, les ventes dans l'ancien en janvier ont baissé de 7,2 % après 16,2 % en décembre.

→ Ces dernières nouvelles ont permis de compenser la rechute de l'immobilier permettant au CAC 40 de reprendre 1,87 % le 26 février et limitant le repli hebdomadaire du Dow Jones à 0,69 % à 10 325,26 points.

. CAC 40 – Rebond avorté ?

L'île de retournement a été invalidée avec le comblement du gap du 17 février, les acheteurs butant sur la résistance de l'ancien canal ascendant (pointillés) dans un rebond qui ne constitue pour l'heure qu'un mouvement technique de type pull-back.



La semaine valide néanmoins une zone de résistance (rose) et un nouveau support (bleu) au sein d'une tendance neutre où se resserrent l'ensemble des moyennes mobiles entre 3 600 et 3 800 points. L'orientation reste haussière soutenue par ce support et la moyenne à 200 jours (noire) mais la neutralité domine globalement à l'instar des indicateurs sous la courbe qui tentent de repasser en zone positive.

→ La configuration n'autorise donc que des prises de positions courtes dans l'attente de signaux plus clairs au sortir de ces zones clefs.

Comme chaque début de mois, cette 1ère semaine de mars sera placée sous le signe de statistiques très importantes Outre-Atlantique :

. dès lundi avec les dépenses et revenus des ménages en janvier attendus en hausse de 0,4 % et surtout, l'indice d'activité du secteur manufacturier (ISM) escompté à 57,8 après 58,4 en janvier( 16H00)
. Mercredi, ce sera au tour de l'ISM du secteur des services attendu à 51 après 50,5.
. Les opérateurs attendent vendredi à 14H30 un taux de chômage à 10 % contre 9,7 % en janvier et 20 000 destructions d'emplois comme le mois précédent.

→ En Europe, l'essentiel concerne le climat de spéculations qui a repris de l'ampleur durant le week-end concernant la Grèce qui doit trouver des financements à hauteur de 53 milliards € d'ici la fin 2010 dont 20 milliards dans les toutes prochaines semaines et au début du printemps. Entre rumeurs de presse sur un plan de soutien conjoint France-Allemagne et les démentis de la part d'Angela Merkel, parmi de très nombreuses spéculations, le sujet reste une épée de Damoclès pour le marché (indices actions, taux en Europe et euro)

A suivre également dans ce contexte, la conférence de presse à 14H30 le 4 mars de la BCE après son communiqué sur les taux à 13H45.

 

Gilles CAYE.

Site édité par Comparagroup.2010 Copyright.