Bourse en ligne avec Accrobourse

Guide de la bourse

fleche Analyse technique
fleche Analyse fondamentale
fleche Banques en ligne
fleche Krach boursiers
fleche Forex
fleche Trackers
fleche OPCVM
fleche Indices boursiers
fleche Futures
fleche Warrants
fleche SRD
fleche Fiscalité
fleche CFD

La valeur de la semaine par François TINDILLERE

François TINDILLERE, titulaire d'un troisième cycle en gestion de patrimoine et spécialiste en valeurs boursières vous conseille chaque semaine une valeur à l'achat sur la base d'une analyse fondamentale. en savoir plus..

Guide du day trader

fleche Techniques de day trading
fleche Points pivots
fleche Vagues d’elliott
fleche Fiscalité du trader actif

Liste des courtiers

fleche Fortuneo
fleche Boursorama
fleche Binck
fleche Bourse Direct
fleche Cortal Consors

Bourse: le point sur les marchés par Gilles CAYE

Gilles CAYE, diplômé de l’ESSCA et de l’Université de Dublin, a été banquier pendant 11 ans au CIC.
Il est également écrivain et auteur de l’ouvrage «  j’apprends la bourse à ma  mère ».
Chaque semaine, il reviendra pour nous sur les évenements boursiers de la semaine écoulée et sur les perspectives de la semaine boursière à venir. en savoir plus..

Sites Comparagroup

fleche Comparavie
fleche Comparabourse
fleche Comparalivrets
fleche Comparabanques
fleche Comparaforex
fleche Comparaplacements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Courtiers en ligne

fleche Définition
fleche les courtiers en ligne
fleche Brochures bourse

Conseils boursiers

fleche Valeur de la semaine
fleche Analyse technique hebdo
fleche Palmarès boursiers

Placements

fleche Super livret
fleche Assurance vie
fleche PEA et compte titres

Bourse en direct

fleche CAC 40
fleche Dow Jones
fleche Actualités Boursières

01/02/2010 - La baisse se poursuit sur les marchés actions

Les principales bourses mondiales ont continué à essuyer de nouveaux replis la semaine dernière guidées par la baisse des ventes dans l'immobilier américain et incapables d'initier un rebond en dépit d'un grand nombre de statistiques favorables comme la forte croissance du PIB américain au 4ème trimestre. Les scores se limitent à – 2,13 % pour le CAC40 cependant et – 0,50% en ce qui concerne le Dow Jones.

. L'immobilier US déprimé. Les ventes de logements anciens aux USA en décembre ont rechuté de 16,7 % sur un mois, nettement au-dessus des – 9,8% anticipé par le consensus. Parallèlement, les prix des maisons dans les 20 plus grandes métropoles en novembre selon l'indice Case-Shiller sont ressortis en baisse de -0,2% contre +0,1% attendu mettant fin à plusieurs mois de rebond.
Enfin, autre déconvenue pour ce secteur clef, les ventes de maisons neuves confirment leur nouvelle inflexion négative pour le 2nd mois consécutif à – 7,6% sur un mois en décembre.

. Dans la zone euro, l'IFO, l'indice du climat des affaires allemand a dépassé les attentes de 1,1 point à 95,8 en janvier après 94,6 en décembre. L'orientation de la croissance reste donc positive mais cet indicateur n'aura pas réussi à soutenir l'euro qui rechute en direction de 1,38$, cible par extension après 1,40$, évoquée le 11 janvier.



→  L'analyse graphique présentée la semaine dernière sur le CAC 40 reste d'actualité mais avec une clôture hebdomadaire à 3 739,46 points juste sur le support du canal haussier dont il est impossible à ce stade de valider si elle constitue une réintégration du canal après  la sortie à la baisse ou un pull-back.
Le DAX à Francfort (ci-dessus) évolue dans la même configuration que l'indice français, c'est à dire dans un canal ascendant de moindre pente après la rupture du biseau ascendant mais avec une résistance accrue, le support n'étant pas mis en balance pour la bourse allemande.

Néanmoins ce constat sur les places européennes est partiel en raison de la baisse de Wall Street en toute fin de séance vendredi 29 janvier, qui n'a pas réussi à progresser sur des bases statistiques qui ont au contraire dopé les bourses en Europe dans la foulée de leur publication.

En effet, après la déception sur les commandes de biens durables la veille en faible progression de 0,3% contre + 2% attendu pour décembre, le marché a enregistré une salve de statistiques satisfaisantes lors de la dernière séance :

. la croissance du PIB américain en données provisoires est ressortie à 5,7 % contre 4,7% attendu.
. L'indice d'activité manufacturière de la région de Chicago (PMI) s'élève à 61,5 contre 57,2 attendu et après 58,7 en décembre.
. Enfin, le sentiment du consommateur (U. Michigan / Reuters) passe de 72,8 à 74,4, au-delà des attentes.

 


→ Le Dow Jones (ci-dessous) tout d'abord propulsé à 10 239 points a finalement enregistré des ventes ramenant l'indice sur 10 067,33, particulièrement touché par les valeurs de l'informatique et des semi-conducteurs, ouvrant sur un risque de baisse complémentaire sur 9 900 points et invitant à ne pas faire de conclusion hâtive sur la clôture des places européennes avant cette nouvelle semaine.

Un tiers des sociétés du S&P500 ont publié leurs résultats trimestriels, les ¾ d'entre elles dépassant les attentes des analystes financiers. L'actualité sur les comptes des compagnies cotées va donc se poursuivre, mais cette semaine sera surtout très chargée en données macro-économiques avec :

. dès ce lundi, l'important indicateur avancé de l'activité industrielle américaine (ISM Index) attendu à 55,2 après 55,9 en décembre.

.Mercredi, l'enquête ADP sur l'emploi privé pour laquelle le marché attend 40 000 destructions d'emploi en janvier après 84 000 en décembre, suivi de l'indice d'activité du secteur des services escompté à 50,9 après 50,1.

. Vendredi 5, les yeux seront rivés sur le taux de chômage US attendu stable à 10 % en janvier comme fin 2009 avec 13 000 créations d'emplois contre – 85 000 le mois précédent et 4 000 en novembre.

. A suivre également, lundi et mardi Outre-Atlantique les dépenses et revenus des ménages en décembre ainsi que les promesses de ventes dans l'immobilier. De ce côté-ci de l'Atlantique, la BCE et la Banque d'Angleterre feront part de leur décision sur les taux, avec un statu quo largement anticipé.

Gilles Caye

Site édité par Comparagroup.2010 Copyright.