Bourse en ligne avec Accrobourse
1.1.10 banque_728x90_moi_pas

Courtiers en ligne

fleche Définition
fleche les courtiers en ligne
fleche Brochures bourse

Conseils boursiers

fleche Valeur de la semaine
fleche Analyse technique hebdo
fleche Palmarès boursiers

Placements

fleche Super livret
fleche Assurance vie
fleche PEA et compte titres

Bourse en direct

fleche CAC 40
fleche Dow Jones
fleche Actualités Boursières

Les vagues d'elliott

La théorie des vagues d'elliott vient de Ralph Nelson elliott. Inspiré par la Théorie du Dow et par des observations faites sur la nature, elliott affirma que le mouvement des marchés boursiers pouvait être prédi en observant et identifiant des séries répétées de vagues. En fait, il croyait que tous les comportements humains, non seulement la bourse, étaient influencés par ces mouvements en vagues.

Les concepts de la théorie d'elliott

1. Chaque vague haussière est suivie d'une vague baissière.
2. On dénombre cinq vagues dans la direction de la tendance (haussière ou baissière) suivies de trois dans la tendance inverse.
3. Chaque série de 5 + 3 vagues forme un cycle.
4. La structure de ces cycles est constante, mais les longueurs des vagues peuvent varier.
Le cycle complet est donc constitué de huit vagues (cinq à la hausse et trois à la baisse) qui sont nommées 1, 2, 3, 4, 5, a, b et c.

Les vagues 1 à 5 forment une vague d'inpulsion et les vagues a, b et c une vague de correction. Les vagues a, b et c corrigent la tendance engagée par les vagues 1 à 5.

La tendance établie avec les vagues 1 à 5 peut aussi bien être haussière que baissière et les vagues a, b et c traduisent toujours la tendance inverse.

La Théorie des vagues d'elliott énonce que chaque vague peut être décomposée en sous vagues en formant la même structure q'un cycle complet. C'est à dire que chaque vague d'inpulsion dans le sens de la tendance générale se décompose en cinq vagues et que chaque vague de correction se décompose en trois vagues. On remarque alors la notion fractale des formes de cette décomposition qui s'apparente bien aux éléments rencontrés dans la nature.

Nous remarquons donc des vagues à des niveaux différents, ce qui correspond à des cycles de plus ou moins long termes. Les vagues ayant le niveau le plus haut sont appelées 'Grand Supercycle'. En ordre décroissant on trouve les 'Supercycles','Cycles', 'Primary', 'Intermediate', 'Minute', 'Minuette', et 'Sub-minuette'. Il faut savoir qu'il est difficile de remarquer des vagues inférieures à une semaine de cotation.

degré de vague vague d'impulsion vague de correction
Supercycle (I) (II) (III) (IV) (V) (A) (B) (C)
Cycle I II III IV V A B C
Primary
Intermediate (1) (2) (3) (4) (5) (a) (b) (c)
Minor 1 2 3 4 5 A B C
Minute i ii iii iv v a b c
Minuette 1 2 3 4 5 a b c

La Théorie des vagues d'elliott repose ensuite sur les nombres de Fibonacci pour synthétiser de manière mathématique le nombre des différentes vagues. Ces nombres sont obtenus de la manière suivante : on commence par prendre le nombre 1 qu'on additionne au nombre précédent.

exemple : 0+1=1, 1+1=2, 2+1=3, 3+2=5, 5+3=8, 8+5=13 ,13+8=21, 21+13=34, etc ...

Chaque cycle d'elliott comprend un nombre de vagues qui fait partie de la série des nombres de Fibonacci. Par exemple dans le 1er graphique on remarque une vague d'impulsion (composée de 5 vagues) suivi d'une vague de correction (composée de 3 vagues) formant un cycle totalisant 8 vagues. Avec le 2èmre graphique, en distinguant des sous-vagues, on dénombre ainsi 34 vagues.

Cette constatation a permis ensuite par des formules mathématiques complexes de caractériser l'amplitude des vagues ainsi que leur durée.

Il est généralement reconnu qu'un 'Grand Supercycle' a commencé en 1932 et que la cinquième vague de ce cycle commenca en 1982. La plupart considèrent le krach d'octobre 1987 comme la fin de ce cycle. Mais la reprise importante depuis cette date nous fait reconsidérer notre positionnement des différentes vagues.

Suite vague D' elliott

Site édité par Comparagroup.2010 Copyright.