Bourse en ligne avec Accrobourse
2.14 bourse_728x90_décembre

Guide de la bourse

fleche Analyse technique
fleche Analyse fondamentale
fleche Banques en ligne
fleche Krach boursiers
fleche Forex
fleche Trackers
fleche OPCVM
fleche Indices boursiers
fleche Futures
fleche Warrants
fleche SRD
fleche Fiscalité
fleche CFD

La valeur de la semaine par François TINDILLERE

François TINDILLERE, titulaire d'un troisième cycle en gestion de patrimoine et spécialiste en valeurs boursières vous conseille chaque semaine une valeur à l'achat sur la base d'une analyse fondamentale. en savoir plus..

Guide du day trader

fleche Techniques de day trading
fleche Points pivots
fleche Vagues d’elliott
fleche Fiscalité du trader actif

Liste des courtiers

fleche Fortuneo
fleche Boursorama
fleche Binck
fleche Bourse Direct
fleche Cortal Consors

 


Courtiers en ligne

fleche Définition
fleche les courtiers en ligne
fleche Brochures bourse

Conseils boursiers

fleche Valeur de la semaine
fleche Analyse technique hebdo
fleche Palmarès boursiers

Placements

fleche Super livret
fleche Assurance vie
fleche PEA et compte titres

Bourse en direct

fleche CAC 40
fleche Dow Jones
fleche Actualités Boursières

Forex

En 1944, les accords de Bretton Woods fixent la parité des monnaies de 44 pays de l’ONU avec le dollar comme étalon, dont le cours était lui-même établi sur une parité or fixe, rendant la spéculation sur les monnaies impossible.

Ce n’est que, en 1971, que Richard Nixon, en rendant le dollar inconvertible en or, rend le cours de toutes les monnaies flottant, permettant ainsi la spéculation sur les monnaies. Le marché des changes, plus connu sous le nom de Forex, contraction de Foreign Exchange, autrefois réservé aux échanges interbancaires, s’ouvre de plus en plus aux investisseurs particuliers.

Le Forex est un marché particulier, qui se démarque du marché des actions par beaucoup d’aspects. Le premier concerne les coûts ; en effet, ici les frais de courtage n’existent pas, cela ne veut toutefois pas dire que les transactions sont gratuites puisque ce dispositif est remplacé par un système d’écart entre le cours d’achat et le cours de vente (spread bid-ask), ainsi pour 1 euro valant 1,3549 dollar, si le courtier applique un écart égal à 3 fois la plus faible variation possible sur le couple de monnaies (pips), pour acheter 10 000 euros il en coûtera 13 552 dollars (soit 1,3549 + (0,0001 x 3) = 1,3552 dollar pour 1 euro), alors que la valeur de revente sera de 1,3549 dollar pour 1 euro soit une valeur totale de 13 549 dollars, la différence tenant lieu de frais de transaction.

De plus, il faut noter qu’une grande majorité de brokers ne prennent aucun frais annexe, il n’y a donc pas de frais de garde ni de frais de tenue de compte, ce qui limite leur bénéfice à l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente.

Une autre particularité du marché des monnaies réside dans la faible variation des taux de change ; en effet, il n’est pas rare que celle-ci, sur une journée de cotation, ne dépassent pas 1 %, obligeant à investir des volumes considérables de capitaux pour procurer un bénéfice intéressant.

Pour cette raison, le Forex est le marché idéal pour l’utilisation de l’effet de levier, qui permet à un investisseur de disposer d’une marge plus importante que le montant déposé sur son compte et donc de passer des ordres plus importants qu’il n’aurait pu le faire. La plupart des courtiers proposant d’investir sur le marché des devises offrent à leurs clients ce mécanisme de levier, avec des ratios plus ou moins hauts, le maximum pouvant dépendre de la situation du compte de l’investisseur.

Si l’effet de levier est un dispositif très intéressant, dans la mesure où il permet de multiplier d’autant le bénéfice escompté, il ne faut pas perdre de vue qu’il est à double tranchant et qu’il multipliera aussi les pertes éventuelles.

De plus, le Forex présente un autre avantage non négligeable ; en effet, les cotations se font sans interruption, du dimanche 23 heures au vendredi 22 heures, permettant ainsi aux investisseurs, dont les journées sont chargées, de passer leurs ordres au moment qui leur convient le mieux, et même au beau milieu de la nuit. Cette large disponibilité est rendue possible du fait de la répartition des cotations sur 3 places financières : Tokyo, Londres et New York.

Le marché des changes est un marché encore en développement, en ce qui concerne les petits investisseurs, mais il ne fait aucun doute qu’il devrait s’ouvrir de plus en plus, compte tenu des gains qu’il laisse envisager. L’investisseur devra toutefois rester prudent et recourir avec intelligence au mécanisme de levier, pour ne pas enregistrer des pertes catastrophiques.

Bourse: le point sur les marchés par Gilles CAYE

Gilles CAYE, diplômé de l’ESSCA et de l’Université de Dublin, a été banquier pendant 11 ans au CIC.
Il est également écrivain et auteur de l’ouvrage «  j’apprends la bourse à ma  mère ».
Chaque semaine, il reviendra pour nous sur les évenements boursiers de la semaine écoulée et sur les perspectives de la semaine boursière à venir. en savoir plus..

Sites Comparagroup

fleche Comparavie
fleche Comparabourse
fleche Comparalivrets
fleche Comparabanques
fleche Comparaforex
fleche Comparaplacements

Site édité par Comparagroup.2010 Copyright.